Tournoi des Étoiles 2019
Édition Ibrahima Coulibaly
Samedi 01 & Dimanche 02 Juin 2019
Image is not available
Label "Argent"
Une nouvelle distinction pour notre école de football Féminine
Image is not available
Label "Espoirs"
Le club est également labellisé en Jeunes
Image is not available
Slider

Sofiane Dabab, 18 ans, a intégré le centre de Formation de Amiens depuis cet été, il se livre sur ses premiers mois avec ses nouvelles couleurs et son nouveau quotidien.

Freddy RaouxTu as rejoins Amiens cet été, comment se sont déroulés les premiers contacts ?

Sofiane Dabab : Le premier contact fut lors d'un match amical avec les Seniors de l'ACBB, un recruteur était venu observer le match. A la fin de la rencontre, il a échangé avec mon coach. Il a été décidé que j'aille effectuer un essai de 3 jours à Amiens.


FR : Quelles ont été tes motivations à rejoindre le club d'Amiens ?

SD : Je veux continuer à progresser sans me mettre de pression. Cela a toujours été mon objectif de rejoindre un centre de formation et lorsque l'occasion s'est présentée j'ai tout de suite accepté ! Intégrer le groupe pro constitue pour moi un rêve que j'espère pourvoir réaliser.


FR : Tu évolues avec quelle équipe ?

SD : Pour le moment, j'évolue avec les U19 Nationaux.

 

FR : À quel poste évolues-tu ?

SD : Je joue désormais Défenseur Central


FR : Quel est ton statut  ?

SD : J'ai signé une convention.

FR : as-tu intégré le centre de formation ?

SD : Oui j'ai intégré le centre de formation, mes parents ont refusé l'appartement la première année car c'est mieux pour l'intégration et pour m'habituer à mon nouvel environnement.


FR : Tu as joué aux Ulis de débutant jusqu'à U16 avant de jouer deux saisons à l'ACBB, que retiens-tu de ton passage à l'ACBB ?

SD : c'est une expérience qui m'a beaucoup apporté à la fois sur le plan relationnel et au niveau du football, j'ai changé de poste et beaucoup progressé !


FR : A quoi ressemble aujourd'hui ton quotidien ?

SD : Mes journées sont très chargées, le matin je vais en cours l'après-midi j'ai entraînement et après l'entraînement j'ai soit un spécifique, qu'on appelle individualisation terrain ou bien musculation ensuite on va manger après on a une heure d'étude scolaire.


FR : Quels sont tes premiers ressentis après 5 mois dans ta nouvelle vie, dans ta nouvelle équipe ?

SD : Le premier mot qui me vient à l'esprit est compliqué car je me suis blessé et c'est dur mentalement quant on ne joue pas, mais dieu merci j'ai pu revenir sur les terrains.


FR : Quelle était la nature de ta blessure ?

SD : Une déchirure au quadriceps droit , je n'ai pas joué pendant 1 mois et demi.

 

FR : As-tu repris la compétition ?

SD : Oui.

 

FR : Ton équipe s'est inclinée (2-1) le week end dernier au camp des Loges face au PSG, as-tu pris part à la rencontre ?

SD : Malheureusement, le coach ne m'a pas retenu dans le groupe.

 

FR :  As-tu mis des études entre parenthèses ?

SD : Non, je redouble ma terminale ES. Les études restent très importantes, il ne faut rien lâcher même si j'ai une passion à côté.

 

FR: Pourquoi avoir quitté le club en 2016 ?

SD : Je souhaitai jouer plus haut, connaître une autre expérience et voir si je pouvais viser plus haut et notamment intégrer une structure professionnelle.


FR : Que retiens-tu de ton passage aux Ulis ?

SD : C'est un passage que je n'oublierai jamais , j'ai vécu des moments incroyables avec mes coéquipiers, quelques petits moments de déception par moment comme le fait de ne pas avoir joué la coupe d'Essonne contre Linas mais d'une manière générale ce fut des moments de bonheur !


FR : As-tu gardé contact avec le club ?

SD : Oui j'ai gardé avec les joueurs qui sont pour la plupart des amis , des coachs , des dirigeants ainsi que d'autres personnes présentes au clubs , à chaque fois que je rentre chez moi,  je passe au stade.

Twitter

Facebook